vendredi 6 avril 2018

Départ en stage et vacances scolaires

Pour nous, les vacances de Pâques arrivent et avec elles notre départ en stage.
Retour prévu le 23 avril !!

Les 1ere AP

Retour d'expérience

Voilà notre dernière animation pour financer notre voyage scolaire...
Cette fois, nous sommes à Brié-et-Angonnes au marché des créateurs...

Nathan, Quentin, Mme Perciot, M. Vallin et Eléa
"La boucle est bouclée. Je retiendrai de cet EIE (Enseignement à l'Initiative de l'Etablissement) le chantier que nous avons réalisé à la Terrasse. C'était très enrichissant d'apprendre à travailler l'osier de différentes façons. Par exemple, les bordures tressées m'ont donné l'idée de remplacer les bordures en béton. J'ai aimé ce chantier car nous n'avons utilisé que des matériaux naturels. C'était de super journées !"

Nathan

jeudi 29 mars 2018

Petit résumé de la journée du 22 mars à l'école de la Terrasse

Aujourd'hui, le soleil brille, ça nous réchauffe un peu !!!
Arlette, une autre pro de la vannerie et amie d'Henri, est venue nous rejoindre pour réaliser la déco du jardin, à savoir des marguerites et libellules en vannerie. Nous avons bataillé par groupe de 2 pour réaliser cet exploit !

Dans la journée, parallèlement à nos travaux d'aménagement, les enfants, par groupe de 6, ont pu participer à un atelier et fabriquer des godets en papier journal, les remplir de terreau et planter des graines de salade pour leur futur potager !

Mathias et Quentin, les AS de l'origami
Réalisation des deux derniers plessis et traçage de la clôture par Kellian et Léo.
Tressage de la clôture par Romain
Réalisation d'une torche pour plante grimpante par Alan.
Notre aménagement de jardin est terminé, il ne reste plus qu'à poser pour la photo !

Maintenant, c'est au tour des instits de jouer et de planter les fleurs et semis de légumes préparés avec les petits...

Rétrospective de notre journée de chantier à l'école de la Terrasse le mardi 20 mars

8h arrivée au lycée, on charge les camions avec les outils et matériaux.
9h arrivée à l'école primaire de la Terrasse, accueil par les enseignants, installation autour de la parcelle à aménager. Henri nous rejoint avec des bottes d'osier sec et d'osier vivant.
La parcelle fait 7.10 m sur 11. 40 m ; une évacuation d'eau en son centre ; un portique à vélos à déplacer

9h 12h travaux d'implantation : on mesure, on trace, on creuse, on plante des repères...
Il fait très froid... -3°...

12h 16h30 On tresse les premiers plessis
Barbara à l’œuvre !

 15h15 Récréation des petits : nous avons été les stars d'un quart d'heure !
Et là, il a fallu vite ranger le matériel dangereux ou coupant !


16h30 On a fini notre journée ! Nous avons vraiment eu très froid !!! 😫😫 Mais le résultat commence à se voir !!!
Henri derrière le berceau en osier vivant
Le groupe 1 du mardi !



mardi 27 mars 2018

Entraînement sur le lycée pour apprendre à tresser !

Réalisation d'un tunnel et d'une hutte en osier vivant avec Henri, notre pro en vannerie !
Le tout en images...

Réaliser l'implantation et creuser une tranchée avec terreau pour préparer le sol.



Tailler les brins en biseau - Planter 2 brins tous les 10 cm à l'aide de tasseaux gradués

Tresser "dessus dessous", prendre soin des brins, ne pas les plier ou casser...


S'assurer de l'harmonie du tressage en formant des croisillons régulier que l'on attache...

Refermer délicatement le tunnel sans faire souffrir les brins d'osier


Notre tunnel en osier vivant est terminé ! Penser maintenant à l'arroser et à le regarder pousser !



Nous sommes fiers de notre travail !
Merci Henri ! 😀😀😀

"Un jardin potager fleuri pour les petits" séduit notre Directeur d'école



 Extraits de correspondances entre le Directeur de l'école, Serge, et notre enseignante, Mme Perciot
"Bonjour Sandra,
Je pense qu'il est un peu tard pour réaliser un concours avec les parents sur le choix du projets. D'autre part, le premier dessin me plaît bien. Je ne vois pas l'intérêt d'un thème nautique pour notre école située à la montagne.
2 autres petites remarques :
- la première concernant le plan de l'installation n°1 (celui retenu). Serait-il possible d'envisager un topiaire à la place du puits au centre du terrain ?
- la seconde, en cherchant des choses sur les hôtels à insectes, j'ai lu qu'il valait mieux les orienter au sud. Or dans notre installation, ils seront plein nord. Est-ce gênant ?"

Cdt
Serge

"Bonjour Monsieur Mérandet,
Concernant le choix du projet vous êtes seul décideur. J'ai un petit regret pour le concours car nous avions une affiche à réaliser dans le cadre du concours "apprendre avec les pros" et la réalisation de cette affiche aurait été motivée par un objectif concret... Mais elle peut très bien être positionnée à l'issue du projet sur la parcelle aménagée afin d'expliquer le projet.
Concernant les hôtels à insectes, ils auront ici, une vocation plus décorative mais on ne sait jamais...
Je vous joins 1 photo des hôtels réalisés par nos soins.
Enfin, l'activité semis avec vos élèves est-elle toujours d'actualité lors de notre venue ?

A bientôt
Sandra

Hôtels à insectes à remplir avec vos élèves...

lundi 12 mars 2018

Des idées plein la tête !

Aujourd'hui, nous avons envoyé quelques dessins à Serge Mérendet, le Directeur de l'école, pour nous adapter à sa demande et à ses envies. Henri était en copie pour suivre l'évolution du projet.
Nous leur avons également proposé de réaliser un concours au sein de l'école pour faire participer les parents et les enfants au choix du projet.

Ci-dessous nos dessins réalisés à partir d'un support cadre fourni par Mme Perciot... Nous ne sommes pas encore experts en perspective !

Le projet numéro 1 est un jardin clos de type médiéval, l'osier est le principal matériau. Un arbre fait de cordes abrite des hôtels à insectes en forme de nichoirs. Un puits cache une plaque d'égout disgracieuse.
Projet n°1 : "un jardin potager fleuri pour les petits"



Le projet numéro 2 est un jardin clos, l'osier tressé simule des vagues. Des plessis en forme de barque et des torches en guise de phare participent à une ambiance marine. Le thème nous est inspiré par le lac de la commune, véritable base de loisirs l'été.

Projet n°2 : "une prairie marine pour jeunes matelots"

Le projet numéro 3 représente un circuit automobile où 2 voitures se préparent au départ. Le thème nous paraît attractif et ludique pour les enfants. Peut-être un peu trop masculin... A suivre...

projet n°3 : "course automobile sur gazon"

jeudi 8 mars 2018

La réalisation du projet approche... le Directeur veut accorder les pioches !


Retranscription du mail de Serge Merendet, Directeur de l'école, adressé à Mme Perciot, notre enseignante.

"Bonjour à tous,
En ce qui concerne le projet, j'avais évoqué avec Henri la possible réutilisation d'anciens poteaux avec des céramiques fixées dessus. A oublier, les poteaux ont été jetés par les employés communaux !!!
Autre idée évoquée avec Henri, concevoir une espèce de lieu clos, renfermé, un peu à l'abri du monde en matérialisant une entrée en osier. Pour l'intérieur un plessis en demi rond remplis de fleurs devant la plaque d'évacuation des eaux entourée de galets. Derrière celle-ci, deux carrés pouvant accueillir des herbes aromatiques (jardin des simples du Moyen-Age). En troisième "rideau", décoration des rochers. Sur le côté droit de la surface herbeuse, une petite barrière basse. Ce ne sont que quelques idées. Je vous fais entièrement confiance et libres dans votre projet.
Cordialement"
Serge Merendet

Du coup, on s'est tous activés pour réaliser des plans à l'échelle...
Nos belles idées ne vont pas tarder à arriver !!! 😁 😉
Les élèves de bac pro AP !

jeudi 1 mars 2018

Un petit imprévu sur notre futur chantier avec l'école de la Terrasse

Le chantier qui doit se dérouler la semaine du 19 au 23 mars va se modifier.
En effet, le Directeur de l'école vient d'apprendre que le patio que nous devions aménager en petit jardin potager va être supprimé. En effet, la mairie vient de recevoir une subvention pour isoler l'école. C'est une bonne chose pour l'école, mais nous devons repenser notre lieu de chantier.

Nous aménagerons finalement une parcelle située entre l'école et la bibliothèque municipale. Cette parcelle, actuellement en friche, peut être mieux valorisée afin d'agrémenter la vue des lecteurs de la bibliothèque. Quant au potager, les enfants n'auront pas de mal à l'entretenir car la parcelle se situe dans la cour de récréation de l'école.
La parcelle à gauche





La bibliothèque
Ce changement de lieu ne modifie en rien "l'esprit du projet".

Alan, élève de notre classe, propose seulement de créer du volume sur cette parcelle.



Les outils du vannier, en version bilingue s'il vous plaît !



Suite à l'intervention d'Henri Piat, notre enseignant d'anglais M. Di-Rito, nous a proposé une séance pour faire le point sur les outils du vannier afin de peaufiner notre vocabulaire technique, dans les 2 langues !
Voici ce que ça donne en image !


lundi 5 février 2018

L'interview de notre intervenant, Henri Piat, artisan en vannerie

 
Henri est venu 2 heures nous rencontrer dans notre établissement.
2 objectifs : nous parler de lui, de son travail et de l'art de la vannerie au jardin. Puis discuter de notre projet d'aménagement et de plantations à l'école de la Terrasse.

Compte rendu de l'interview en images !
Par Quentin, Marin, Paul, Brandon, Thibaut et Benjamin






Bonjour Henri, comment avez-vous acquis votre talent pour la vannerie ?
Avant, j'étais informaticien. J'ai acquis tout mon savoir faire auprès des anciens pratiquant la vannerie, puis en faisant des stages pendant mes vacances.

Comment avez-vous commencé la vannerie ?
La première fois que j'ai pratiqué la vannerie, je me promenais avec une amie et nous avions ramassé la matière première (cornouiller), et en rentrant, j'ai confectionné  mon premier panier.

Avez-vous une activité professionnelle liée à la vannerie ?
Je possède des chambres d'hôtes du nom de Lou Couradou en Ardèche.
Je propose à mes clients des stages pour apprendre les bases de la vannerie ou pour se perfectionner.

Quelles sont les matériaux que vous utilisez ?
L'osier est ma matière principale, mais j'utilise aussi du châtaignier, du noisetier...
L'osier vient du temps ou les personnes fabriquaient leurs paniers avec ce qu'il y avait tout près, car à l'époque le plastique n'existait pas.

L'osier est un saule, son nom botanique: salix.

On cultive les variétés suivantes :
Salix viminalis à écorce verte;
Salix alba vitellina à écorce jaune;
Salix triandra à écorce brune appellé aussi "Noir de Villaines";
Salix purpurea à écorce pourpre;
Salix fragilis à écorce rouge.

Ces teintes apportent de la couleur aux ouvrages...

Comment se cultive l'osier ?
L'osier se cultive sur une zone ou il n'y a pas de "changement climatique", ça doit être constant en température et en humidité.

La plantation s'effectue du mois de janvier au mois de mars
Après avoir travaillé  la terre, les boutures d'osier sont plantées à raison de dix à douze mètres.
Elles deviendront des souches dont les rameaux seront coupés.

L'entretien s'effectue du mois d'avril au mois d’août. Il se réalise entre 1 à 4 passages dans chaque parcelle. Dès l'apparition des premiers rejets, il faut surveiller presque quotidiennement la croissance et l'état sanitaire des nouveaux brins d'osier.
Durant cette étape, l'osier est particulièrement sensible à la crue, la grêle et la sécheresse.

La coupe s'effectue du mois de décembre au mois de février
L'osier est coupé grâce à une barre de coupe posée sur un motoculteur. Il faut être 2 pour cette manipulation : 1 personne qui pousse l'osier dans la machine et 1 autre qui conduit le motoculteur.
Ensuite on repasse avec un girobroyeur doté d'une scie circulaire qui va couper les souches.

Et l'osier vivant c'est quoi ? Puisque nous allons travailler avec ?
L'osier vivant, ce sont des branches de saule qui sont plantées dans la terre comme des grandes boutures, et tressées au moment même de leur plantation. Les brins s'enracinent en quelques semaines, se couvrent de feuilles au printemps et forment de nombreuses brindilles.

L'interview s'est très bien passé et s'est terminé par une petite collation.

En images, quelques réalisations d'Henri qui nous ont impressionnés !

















Très bientôt, avec Henri, nous allons nous essayer à la plantation d'osier vivant et au tressage dans le parc du lycée. Histoire de nous faire un peu la main avant le chantier !

vendredi 2 février 2018

La Rencontre avec le Directeur de l'école primaire de la Terrasse

Nous n'avons pas pu assister à cette rencontre...
Et bien quand le Directeur est en cours (il a une classe de CM2), et bien nous aussi nous sommes en cours !

C'est Mme le Maire qui a organisé cette rencontre entre notre établissement et l'école, et c'est Mme Perciot, la troisième enseignante dans le projet, qui nous fait le compte rendu en cours d'EIE (Enseignement à l'Initiative de l'Etablissement). C'est dans le cadre de ce cours que nous allons apprendre à maîtriser l'osier au jardin, afin d'acquérir de nouvelles compétences et développer notre créativité et notre autonomie.

L'école est située sur la commune de la Terrasse.
















Le projet de partenariat entre l'école primaire de la Terrasse et notre établissement, consiste à valoriser le peu d'espace non bétonné de l'école... Ceci afin de redonner sa place au végétal mais aussi d'embellir le cadre de vie des élèves. Le fleurissement et les pratiques de jardinage devraient avoir un impact positif sur les jeunes et leurs parents.


Auto portrait du Directeur de l'école, Monsieur Serge Mérandet


Je m’appelle Serge Mérendet. J’ai cinquante-huit ans. Cette année scolaire et la dernière de ma carrière d’enseignant puisque début juillet, je serai à la retraite. Cela fait vingt-cinq ans que j’exerce à l’école de La Terrasse et onze que je suis directeur. Ayant fait des études de géographie, je me suis toujours intéressé aux lieux où je me trouvais et aux personnes qui y vivaient. En découvrant peu à peu le village, je l’ai apprécié et j’y suis resté. J’aime bien le fait de travailler dans une école pas trop grande située dans un village, avec la nature à portée de la main. J’adore bricoler et en particulier travailler le bois. J’ai fait la connaissance d’Henri Piat, le vannier car il avait ses enfants dans mon école. J’ai eu sa fille en classe. Nous avons déjà travaillé ensemble sur un projet de découverte des coteaux du village. Et depuis, il est devenu un ami. C’est dans ma conception de l’enseignement d’essayer d’ouvrir l’école à des personnes possédant des savoirs, des compétences susceptibles d’enrichir les enfants, d’éveiller leur curiosité. Lorsque la mairie m’a parlé de collaboration avec le lycée horticole de St Ismier, j’ai tout de suite foncé car nous avions l’idée cette année de décorer, d’embellir un peu notre école. Ce genre de projet permet à des enfants pas très scolaires de montrer qu’ils sont capables de belles choses. C’est un peu ma philosophie d’enseignant : « donner aux enfants l’envie de revenir à l’école ».

Serge


vendredi 26 janvier 2018

La Fête de la Citrouille à la Terrasse (38), l'occasion de rencontrer les élus de la commune !

Au mois de novembre nous tenons un stand d'animation pour enfants à cette fête là ...

Nous y rencontrons notamment Annick Guichard, élue, rencontrée à la fête des abeilles de Montbonnot... et Mme le Maire, Claudie Brun.
Elles sont vivement intéressées pour créer un partenariat avec nous afin de redonner des couleurs et des fleurs à la commune.

 La Terrasse... un village en Grésivaudan
Mairie de la Terrasse
La commune de la Terrasse s'étale sur 9 km², au pied du massif de la Chartreuse. Ce petit village offrent à ses 2567 habitants, un patrimoine bâti bien conservé : bassins, lavoirs, bornes royales, cadrans solaires jalonnent les rues. Un projet de fleurissement ne peut que mettre en valeur cette richesse locale.

Le projet nous intéresse...